Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

L'actualité

Résultats173
Affiner la recherche
Thème
Voir tout l'agenda
JobIRL - l`orientation In Real Life!
JobIRL est le 1er réseau social solidaire qui crée du lien entre jeunes et professionnels. Il connecte les 14-25 ans et les professionnels. Lancé en janvier 2013, JobIRL, compte désormais plus de 30 000 membres.
Il invite les professionnels de tous horizons à témoigner et faire découvrir leurs métiers aux jeunes en quête de conseils pour leur orientation. Ainsi les 14-25 ans peuvent les contacter pour les rencontrer In Real Life "Qui mieux qu`un pro peut parler de son métier?"
JobIRL, se veut être un outil d’orientation collaborative à travers le partage d’expérience des professionnels et des étudiants et permet aussi aux jeunes de 14-25 ans de développer leur propre réseau professionnel.

Ce réseau social permet aux jeunes de 14-25 ans

- D`échanger sur les métiers avec des professionnels sur les secteurs qui les intéressent pour trouver leur métier et même les rencontrer sur leur lieu de travail

- De choisir la bonne école : Rechercher une école et une formation parmi celles représentées par les membres de la communauté et discuter avec des élèves, des anciens ou des professeurs afin de valider leur choix.

- De trouver un stage, une alternance : Les professionnels inscrits peuvent proposer des offres de stages découverte (3ème - 2nde), des stages étudiants et des contrats d`apprentissage et de professionnalisation.

- De s`informer : Vous trouverez sur le blog des articles et conseils pour vous orienter et pour trouver un stage ou une alternance.

Ce réseau social permet aux professionnels

- De partager leur expérience : Les professionnels aident les jeunes à construire leur orientation en leur parlant de leur métier. Les anciens d`écoles, témoignent sur leurs études et les étudiants, échangent avec les plus jeunes ou ceux qui se réorientent, pour répondre à leurs questions sur les écoles et les formations.

Vidéo de présentation
Rejoindre la communauté
Les difficultés de transport : un frein à l`emploi pour un quart des jeunes - Publication de l`INJEP
Alors que se tiennent les assises nationales de la mobilité, le Baromètre sur la jeunesse de la Direction de la jeunesse, de l`éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA) s`intéresse plus particulièrement cette année à la mobilité quotidienne et ses effets sur l`insertion socio-professionnelle des jeunes. Et en particulier des plus précaires.
En 2016, un jeune sur quatre a renoncé à un emploi en raison des difficultés de transport. Un sur cinq a dû abandonner un projet de formation et plus de la moitié a dû restreindre sa vie sociale et ses activités faute de moyen de transport adapté. Tel est l`un des enseignements inédits du Baromètre sur la jeunesse 2017, de la Direction de la jeunesse, de l`éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), une enquête nationale menée chaque année auprès de 4500 jeunes et réalisée par le CRÉDOC et l`Institut national de la jeunesse et de l`éducation populaire (INJEP).
Ces renoncements s`expliquent d`abord par des coûts de transport trop élevés pour de nombreux jeunes. Ils sont aussi à relier au caractère anxiogène du vécu des déplacements évoqués par trois jeunes sur dix. Ces difficultés sont plus fréquentes chez les jeunes les plus précaires, ce qui ajoute des obstacles supplémentaires à leur insertion socio-professionnelle.
Dans un contexte où le taux de chômage important et la généralisation des contrats de type CDD ou intérims génèrent un accroissement des déplacements, la mobilité empêchée peut être vécue comme un signe d’impuissance sociale, révélant au passage une nouvelle forme d’inégalité entre jeunes sur fond de fractures sociales et territoriales.

Consulter cette publication - INJEP analyses & synthèses n°6 , novembre 2017
Création d`entreprise et maintien de l`ASS (Allocation de solidarité spécifique) ou du RSA (Revenu de solidarité active)
Depuis le 1er septembre 2017, les bénéficiaires de l`allocation de solidarité spécifique (ASS) peuvent cumuler intégralement leur rémunération avec leur allocation pendant trois mois, consécutifs ou non. A l`issue des 3 mois, le versement de l`ASS est interrompu si le demandeur d`emploi poursuit une activité.
Plus d`informations
Le panorama complet des certifications professionnelles en France - COPANEF
A l`occasion de l`organisation de la journée du 20 octobre 2017 sur la certification professionnelle, le COPANEF (Comité Paritaire interprofessionnel National pour l`Emploi et la Formation) a souhaité présenter en 3 minutes le panorama complet des certifications professionnelles en France.
Consulter la vidéo réalisée par le COPANEF
Le ministère de la Justice recrute par voie de concours plus de 1 000 surveillants pénitentiaires
Les inscriptions au concours de surveillants pénitentiaires est ouvert jusqu`au 12 décembre 2017 sur le site Internet www.devenirsurveillant.fr

Vous êtes :
- de nationalité française,
- âgé de 19 ans minimum à 42 ans maximum au 1er janvier 2018,
- titulaire du brevet des collèges,
- en possession de vos droits civiques et n`avez pas de mention portée au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatible avec l`exercice des fonctions de surveillant,
- en situation régulière au regard du code du service national,
- apte physiquement au métier de surveillant pénitentiaire

A noter
Si vous avez une expérience de 3 ans minimum dans les métiers de la sécurité, vous pouvez choisir comme épreuve orale la reconnaissance des acquis d’expérience professionnelle (RAEP).
Si vous êtes ancien militaire, Des offres d’emploi peuvent vous être réservées. Contactez le ministère de la Défense, pôle Défense Mobilité.
La première épreuve (écrite) est fixée au 17 janvier 2018. Les épreuves du concours se déroulent en France métropolitaine et dans les DOM.
Des concours sont organisés spécifiquement pour la Polynésie française et la Nouvelle Calédonie.

Informations sur le métier de surveillant et inscription au concours