Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

L'actualité

Sélection en master : les nouvelles règles entrent en vigueur dès la rentrée 2017-2018 (11/09/2017)

Votée le 19 décembre 2016, la réforme de la sélection en master a été appliquée à la rentrée 2017/2018 pour toutes les filières exceptés la psychologie et le droit auxquels elle s’imposera l’année prochaine.
Alors que la sélection s’effectuait jusqu’ici pour l’admission en deuxième année de master (M2), elle prévoit dorénavant une sélection en première année (M1).
Certains masters M2, fixés par décret, sont autorisés à fixer des capacités d’accueil limitées et à sélectionner sur concours ou sur dossier pour l’accès en M2.

Pour cette rentrée, les universités ont donc dû définir un nombre de places et des critères sélectifs pour l’admission des étudiants en M1.
Conséquence : des étudiants qui ont pourtant validé une licence n’ont pas obtenu de place dans les masters dans lesquels ils s’étaient inscrits. Pour ces étudiants, la réforme a cependant garanti un droit à la poursuite d’études. Pour cela, ils doivent saisir le recteur de leur académie qui doit leur faire trois propositions.
Un étudiant souhaitant saisir le rectorat pour bénéficier des trois propositions d’inscription doit se rendre sur le site :www.trouvermonmaster.gouv.fr puis sur l’onglet « Je suis accompagné€ » et accéder au télé-service. Il doit ensuite répondre au questionnaire pour vérifier qu’il est éligible au droit à la poursuite d’études (avoir obtenu une licence, avoir effectué au moins deux candidatures en M1, ne pas avoir eu de réponse positive…). Si c’est le cas, il doit se connecter sur le site et transmettre son dossier de saisine..
Le rectorat y répond en proposant trois poursuites d’études correspondant à son projet professionnel. Une des propositions doit concerner « l`établissement dans lequel il a obtenu sa licence » ou à défaut, un établissement de la région académique.
« Si l`étudiant n`a pas donné de réponse aux propositions du recteur dans un délai de quinze jours suivant leur notification, il est réputé les avoir refusées », précise le décret..