Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

L'actualité

Résultats210
Affiner la recherche
Thème
Voir tout l'agenda
Pôle Emploi publie une étude portant sur les "pratiques et impact des activités réduites".
Pôle Emploi a publié le 18 août dernier les résultats des travaux menés sur le thème de l’activité réduite, par cinq laboratoires que l`agence a sélectionnés, avec le concours de son conseil scientifique, dans le cadre d’un appel à propositions de recherches.
Au-delà de la diversité des pratiques observables des activités réduites, plus souvent subies que choisies, leurs effets sont globalement positifs. En permettant de conserver un lien étroit au monde du travail, l’activité réduite évite le plus souvent de s’enfermer dans la précarité et de bénéficier d’un « effet tremplin » pour sortir du chômage et accéder à un emploi plus durable. De plus, dans un contexte où les formes particulières d’emploi se diffusent et deviennent de moins en moins atypiques, l’attitude des recruteurs peut bénéficier à ceux qui ont connu le temps partiel ou les emplois temporaires entrecoupés de périodes de chômage, dès lors que cette situation devient banale dans le métier considéré.
Vous pouvez consulter cette étude (de 300 pages) en suivant ce lien
Un salarié français sur deux prêt à partir à l’étranger pour le "bon travail" (étude Randstad Workmonitor)
Quitter la France pour décrocher le travail tant espéré ? D’après un communiqué rendu public le 25 juillet 2016, les salariés français seraient partagés. En effet, un salarié français sur deux est prêt à déménager à l’étranger pour y occuper l’emploi qui lui plaît, selon la dernière étude Randstad Workmonitor.
18 % quitteraient sans hésiter l’Hexagone pour l’emploi de leur rêve, tandis qu’un tiers (32 %) le ferait volontiers. Inversement, la perspective de franchir les frontières pour avoir le "bon job" laisse indifférent la moitié des salariés interrogés. L’étude révèle que c’est en Inde et au Mexique que les salariés seraient les plus nombreux à sauter le pas. Fait intéressant, à l’exception du Japon, les seuls pays dans lesquels une majorité de salariés ne seraient pas prêts à vivre à l’étranger, même pour le bon emploi, se trouvent tous en Europe.
D’autre part, les seuls pays de l’UE affichant une majorité de salariés ouverte à l’idée d’un départ à l’étranger pour saisir une opportunité professionnelle sont, à l’exception du Royaume-Uni et de la Hongrie, des pays du sud de l’Europe éprouvés par la crise. Les salariés d’Espagne (65 %), d’Italie (61 %), de Grèce (57 %) et du Portugal (54 %) sont en majorité favorables à cette idée. Une disposition qui fait écho à "l’exode de nombreux jeunes, Espagnols et Grecs surtout, qui ont quitté leur pays entre 2011 et 2013, au plus fort de la crise qui frappait alors leur pays, dans l’espoir de trouver du travail sous des cieux plus cléments", ajoute l’étude menée par Randstad Workmonitor.
Source AEF Social RH: Dépêche n°542656
Focus sur « La Bonne Boite» de l`Emploi Store de Pôle Emploi
Envoyez-vous des candidatures spontanées ?
Oui… alors essayez le nouveau service "La Bonne Boite" de l`Emploi Store de Pôle Emploi, ouvert à toute la France métropolitaine et DOM.

Si vous êtes donc confrontés à la difficulté de cibler les entreprises auxquelles envoyer votre CV, Pôle emploi vous propose de tester ce service qui vous indique les entreprises qui ont le plus de chance de vous embaucher.
Sur la base d’algorithmes statistiques évolués, La Bonne Boite vous restitue une liste d’entreprises ayant une forte probabilité d’embaucher dans les 6 mois à venir.
Mieux qu’un annuaire, La Bonne Boite cible pour vous uniquement les entreprises n’ayant que des perspectives élevées d’embauche. Utiliser ce nouveau service va vous permettre d’être plus efficace dans vos démarches spontanées, en limitant l’envoi aléatoire de candidature, en limitant les retours négatifs et en augmentant vos chances de décrocher un entretien d’embauche.
Plus d’information en vous connectant sur l’Emploi Store de Pôle Emploi .
"LA BOUSSOLE de financement", un Serious Game du FONGECIF Ile-de-France pour savoir à qui vous adresser pour mettre en oeuvre votre projet d’évolution professionnelle et vous cherchez un financement.
Le FONGECIF d`Ile-de-France a mis en ligne son serious game "La boussole de financement".
Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi, intérimaire, étudiant, agriculteur, artisan, agent public, commerçant, intermittent du spectacle ou en profession libérale, il existe certainement un organisme susceptible de vous accompagner, vous conseiller, voire de prendre en charge tout ou partie de vos frais de formation. Grâce à cette application ludique, et en répondant à quelques questions, vous découvrirez vers qui vous orienter et quel organisme pourrait vous aider à financer votre projet.
A la fin du questionnaire interactif, une fiche synthèse récapitule toutes les informations dont vous avez besoin, selon votre situation actuelle. Cette fiche est La Boussole est en accès libre, cliquez sur ce lien pour le découvrir !
L`accès au monde du travail des personnes en situation de handicap; Enquête Ipsos, Fonds handicap et société, juin 2016
Ipsos et le Fonds Handicap & Société se sont intéressés à la situation des personnes handicapées en entreprise : l`accompagnement, l`accès à l`emploi, la perception des autres employés.
Ils ont donc réalisés une enquête auprès de 401 salariés du secteur privé, 163 fonctionnaires ou agents du secteur public (Etat, collectivités locales, hôpitaux….), 78 personnes en recherche d’emploi et un sur-échantillon de 300 personnes en situation de handicap (actives ou en recherche d’emploi) avec équi-répartition des types de handicap (moteur, visuel, auditif, psychique, maladie invalidante.
Cette enquête met en évidence 5 constats :
- Une situation persistante de discrimination malgré l’évolution des mentalités.
- Un accompagnement déficient des demandeurs d’emploi handicapés.
- L’accessibilité à l’emploi jugée bien inégale selon le type de handicap.
- Des freins pour collaborer avec des personnes en situation de handicap qui relèvent davantage de préjugés.
- Quelles solutions pour faciliter l’embauche et l’intégration dans le monde du travail ?
Retrouvez les grands enseignements de cette enquête, en suivant ce lien.