Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

L'actualité

Résultats166
Affiner la recherche
Thème
Voir tout l'agenda
Etudes de médecine et dentisterie en Belgique : instauration d’un numerus clausus en fin de 1ère année
Le projet de décret instaurant un “filtre” en fin de 1ère année de médecine et dentisterie en Belgique a été approuvé le 23 juin 2015. Il vise à faire correspondre le nombre de numéros Inami délivrés, -indispensables pour exercer (et accéder aux stages)- au nombre de praticiens attendus. Il devrait être mis en place dès 2016.
Ce filtre devrait prendre la forme d’un concours qui portera sur les matières médicales enseignées lors du 2ème semestre de l’année de BAC1 et non pas sur les matières scientifiques pures qui seront toujours soumises aux examens classiques. Chaque université francophone belge se verra attribuer un quota de places auxquelles accèderont les étudiants en fonction de leur réussite au concours. Les étudiants non classés en ordre utile pourraient néanmoins avoir validé des crédits ECTS. Ils pourront demander à redoubler (une seule fois) ou à se réorienter vers des cursus scientifiques.

Le test de niveau obligatoire mais non contraignant, instauré à l’entrée des études est maintenu et pourrait s’étendre au cursus dentaire.

L’instauration des quotas appliqués aux non-résidents et se traduisant par un tirage au sort de 30% d’étudiants maximum par université dans ces filières est toujours d’actualité.
Pour plus d`information
Publication de la commission européenne : Comprendre les politiques de l’Union européenne — Éducation, formation, jeunesse et sport
La brochure "Education, Formation, Jeunesse et Sport", collection Comprendre les politiques de l`UE : un point sur les réponses de l`Union Européenne en matière d`investissement dans l`éducation et la formation est mise en ligne
Cette présente brochure fait partie d’une série destinée à présenter le travail de l’UE dans ses différents domaines de compétence, les raisons qui la guident et les résultats obtenus.
Intérim et formation dans les régions
Chaque année, retrouvez dans Intérim & Formation un panorama de l’activité formation de la branche du travail temporaire dans les régions et les départements. Ces informations sont mises en perspectives avec les données macro-économiques de l’intérim dans les régions : nombre d’agences d’emploi, nombre de missions et d’emplois, répartition par secteur…

Nouveauté 2015 : l`étude intègre les données de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective (POEC) mise en place fin 2013 dans le travail temporaire. Grâce à ce dispositif, une agence d’emploi peut proposer à un ou plusieurs demandeurs d’emploi d’acquérir les compétences professionnelles requises pour occuper un emploi correspondant à des besoins identifiés par la branche du travail temporaire.

Cette année, Intérim & Formation est éditée en deux temps. Les indicateurs liés au profil des bénéficiaires des formations et aux caractéristiques des formations vous sont présentés dans cette première publication. Ils seront mis en perspective avec les données macro-économiques de l’intérim (nombre d’agences d’emploi, nombre de missions et d’emplois, répartition par secteur…) dans une seconde à paraître en juillet.

Consulter Intérim et Formation en 2014
Erasmus Pro : "Il manque 150 000 apprentis en Allemagne : donnons des bourses européennes à la mobilité" (H. Enderlein)
Invité aux Rencontres économiques d`Aix-en-Provence, les 3, 4 et 5 juillet 2015, Henrik Enderlein, professeur d’économie politique à la Hertie school of governance (Allemagne) et directeur de l’Institut Jacques-Delors de Berlin, estime que la mobilité "est une réponse au chômage des jeunes" et plaide fortement pour la mise en place du programme "Erasmus Pro". Celui-ci s’adresserait aux "jeunes les moins qualifiés qui cherchent une formation" et leur "donnerait droit à une mobilité", grâce à 200 000 bourses dont il chiffre le coût à 5 milliards d’euros et que l’Union européenne pourrait financer. Il reprend là une idée lancée mi-mai 2015 dans une tribune cosignée notamment par l`ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, et l`ex-directeur général de l`OMC (Organisation mondiale du commerce) Pascal Lamy.[…]

Source : AEF dépêche n°503794
Erasmus+ : la Commission européenne annonce 30 M€ de prêts garantis et la création d`une association d`anciens
La Commission européenne annonce des prêts garantis dans le cadre du programme Erasmus+, "pour un montant de 30 millions d’euros", jeudi 11 juin 2015. Cet accord, signé par Microbank et le Fonds européen d’investissement, "permettra de fournir un soutien financier aux étudiants espagnols qui effectuent leur master dans l’un des 33 pays participant au programme Erasmus+ ou aux étudiants de ces pays préparant un master en Espagne", précise-t-elle. Elle rappelle également que "le mécanisme de garantie de prêts Erasmus+ pour les étudiants en master a été lancé plus tôt cette année", "avec une enveloppe de plus 500 M€, qui permettra de lever jusqu’à 3 milliards d’euros de prêts en faveur des jeunes talents européens". La Commission annonce en outre le lancement d’une "association des étudiants et anciens étudiants du programme Erasmus+ ".[…]
Source AEF