Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Les aides

Accès des Demandeurs d'Emploi aux Métiers Agricoles - ADEMA

Financeur(s)
Fonds européens - FSE - OPCA - OPACIF -
Public visé
Bénéficiaire des minima sociaux - Demandeur d'emploi plus de 26 ans - Demandeur d'emploi - Demandeur d'emploi longue durée - Demandeur d'emploi moins de 26 ans -
Thème(s)
Evoluer dans son métier, effectuer une reconversion - Se former, se qualifier -
Bénéficiaire(s)
Demandeur d’emploi
Concernés
Pour intégrer ce dispositif, plusieurs conditions sont requises. Il faut :
  • être demandeur d'emploi, indemnisé ou non ;
  • n'exercer aucune activité professionnelle.
En plus de ces dispositions réglementaires, le candidat devra montrer sa motivation :
  • avoir envie de découvrir l'agriculture ;
  • être disposé à s'engager dans une formation professionnalisante.
Attention : si le candidat a déjà bénéficié d'une prise en charge par le FAFSEA au cours des 36 derniers mois (pour un CIF, CDD, CIF CDI ou Congé de formation professionnalisant), il ne peut pas intégrer le dispositif ADEMA.
Présentation
Formation
Le parcours ADEMA dure un mois (154 heures pour 22 jours ouvrés). Il se déroule en trois étapes.
1ère étape : orientation
Le bénéficiaire par 4 jours en centre de formation. Au sein de cette structure, il choisit un secteur agricole qui l'intéresse, il apprend les bases du métier et il trouve une entreprise pour l'accueillir.
2ème étape : immersion en entreprise
Le bénéficiaire effectue 3 semaines de stage dans une entreprise agricole. Il est accueilli et guidé par son maître de stage, il découvre les activités de l'entreprise et apprend les gestes professionnels.
3ème étape : bilan individuel
Le candidat retourne pour 3 jours dans son centre de formation. Avec l'aide de son formateur référent, il fait le bilan de son stage et de ses acquis, il construit son projet professionnel et il reçoit son passeport ADEMA.
Le passeport ADEMA est un portefeuille de documents. Il comprend notamment une attestation de formation, le CV actualisé, ainsi que des adresses utiles de contacts professionnels et institutionnels.
 
Indemnisation
Pendant le parcours ADEMA, le bénéficiaire continue de percevoir ses indemnités d’assurance chômage. Il devient alors stagiaire de la formation professionnelle et à l'issue d'ADEMA ses droits se poursuivent.
S'il ne perçoit pas d’indemnité d’assurance chômage ou s'il n'est pas bénéficiaire du RSA au moment où il démarre ADEMA, il bénéficiere alors d’une allocation FAFSEA d’un montant de 652 €, versée en fin de période de stage.
S'il est bénéficiaire du RSA, il doit en parler à son service social.
 
Après
A l'issue d'ADEMA, le bénéficiaire peut :
- être embauché dans l'entreprise d'accueil ou le bassin d'emploi ;
- accéder à un contrat de professionnalisation ;
- être orienté vers une formation complémentaire (celle-ci peut être réalisée dans le cadre d’un CIF Professionnalisant)
Fort de sa nouvelle expérience, il peut aussi rechercher des offres d'emploi sur les sites spécialisés. L'APECITA et l'ANEFA proposent des bourses à l'emploi.
Démarche
L'ADEMA est organisé en partenariat avec le FAFSEA (Fonds national d'Assurance Formation des Salariés des Exploitations et entreprises Agricoles).
Pour intégrer ce projet, le c andidat doit demander à son conseiller Pôle emploi de l'orienter vers un centre de formation référencé. S'il n'est pas inscrit à Pôle emploi, il peut contacter directement un centre de formation. Le site de l'ADEMA propose une carte des régions permettant d'identifier le centre de formation le plus proche : http://www.fafsea.com/adema/candidats/agenda/region.html
Une fois le dossier envoyé, il faut compter au maximum 30 jours  pour savoir si la candidature est retenue.
Contact
Contacter Pôle Emploi ou consulter la liste des centres de formation : http://www.fafsea.com/adema/candidats/agenda/region.html
Dernière mise à jour : 31/03/2017