Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Les aides

Travail au pair à l'étranger

Public visé
Jeune 16-25 ans -
Thème(s)
Etudier ou travailler à l'étranger -
Bénéficiaire(s)
Les conditions pour pouvoir travailler au pair varient d'un pays à l'autre. Cependant, en règle générale, le jeune doit :
  • être âgé entre 18 et 30 ans ;
  • avoir des connaissances de base de la langue du pays d'accueil ;
  • posséder le permis de conduire et un niveau bac dans certains pays (par exemple, posséder le niveau Bac est obligatoire aux États-Unis) ;
  • dans de nombreux cas s'inscrire à des cours de langue une fois sur place.
 
Dans le cas où le pays destinataire est un pays appliquant l'accord européen sur le placement (Danemark, Espagne, France, Italie, Norvège), le jeune doit :
  • avoir entre 17 et 30 ans ;
  • connaître la langue du pays d'accueil ;
  • partir dans le pays d’accueil pour perfectionner ses connaissances linguistiques (et éventuellement professionnelles) et sa culture générale.
Présentation
Le travail au pair permet à un jeune de partir dans une famille à l'étranger qui l'accueille temporairement en échange de certaines prestations, notamment la garde des enfants. Le séjour au pair est également l'occasion pour le jeune de perfectionner ses connaissances linguistiques dans le pays d'accueil.
 
Les règles concernant le travail au pair varient selon que le pays de destination est un pays appliquant l'accord européen sur le placement au pair ou non.
Cas général
Durée : La durée du séjour du jeune au pair est variable. Elle dépend de la réglementation du pays d'accueil et de la demande de la famille accueillante.
Le jeune peut partir au pair, par exemple, pour les vacances d'été ou 6, 9 ou 12 mois renouvelables ou pas.
Situation du jeune au pair : Le jeune au pair est logé et nourri en échange de sa participation aux tâches ménagères et à la garde des enfants de la famille.
Ses horaires de travail et sa rémunération sont variables suivant son pays d'accueil. Dans la plupart des cas, il suit des cours de langue quelques heures par semaine.
Pays soumis à l'accord européen : Danemark, Espagne, France, Italie, Norvège
Durée : La durée du séjour du jeune au pair est variable. Elle dépend de la réglementation du pays d'accueil et de la demande de la famille d’accueil.
Le séjour initial ne peut pas durer plus d'un an. Cependant, il peut être prolongé pour permettre un séjour total de 2 ans maximum.
Situation du jeune au pair : Le jeune au pair est logé et nourri en échange de sa participation aux tâches ménagères et à la garde des enfants de la famille.
Ses horaires de travail et sa rémunération sont variables suivant son pays d'accueil.
Le jeune bénéficie des garanties suivantes :
  • logement en chambre individuelle ;
  • prestations pour la famille de 5 heures maximum par jour ;
  • aménagement des horaires de travail pour suivre des cours de langue ;
  • un jour complet de repos par semaine, dont au moins un dimanche par mois ;
  • argent de poche.
Démarche
Cas général
  • Entrée dans le pays
Pour un séjour dans une famille en Europe, le jeune français n'a pas besoin de visa.
Hors Europe, il doit obtenir un visa (par exemple pour partir au Canada, aux États-Unis ou en Australie). Il doit se renseigner auprès du consulat du pays concerné en France.
  • Accord de placement au pair
Un accord écrit entre le jeune au pair et sa famille d'accueil doit être obligatoirement conclu, de préférence avant le départ de France.
L'accord précise les droits et devoirs respectifs du jeune au pair et de la famille d'accueil, notamment les conditions dans lesquelles le jeune partagera la vie de la famille d'accueil.
Un exemplaire de cet accord est déposé auprès de l'autorité compétente du pays d'accueil ou de l'organisme chargé du séjour au pair. Il doit être accompagné d'un certificat médical attestant de l'état de santé du jeune au pair.
  • Couverture sociale
Le jeune doit se renseigner avant de partir sur sa couverture maladie à l'étranger. Selon sa destination, il devra souscrire une assurance.
 
Pays soumis à l'accord européen
  • Entrée dans le pays
Le jeune français n'a pas besoin de visa.
  • Accord de placement au pair
Un accord écrit entre le jeune au pair et sa famille d'accueil doit être obligatoirement conclu, de préférence avant le départ de France.
L'accord précise les droits et devoirs respectifs du jeune au pair et de la famille d'accueil, notamment les conditions dans lesquelles le jeune partagera la vie de la famille d'accueil.
Un exemplaire de cet accord est déposé auprès de l'autorité compétente du pays d'accueil ou de l'organisme chargé du séjour au pair. Il doit être accompagné d'un certificat médical attestant de l'état de santé du jeune au pair.
  • Couverture sociale
Le jeune bénéficie automatiquement des prestations sociales en cas de maladie, maternité ou d'accident.
Contact
Réseau d'information jeunesse (PIJ, BIJ…) : http://www.orientationpaca.fr/Annuaire?quoi=&ou=&Type=35
Dernière mise à jour : 08/06/2017