Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Opérateur / opératrice prépresse

Hier, on les appelait photograveurs, compositeurs ou monteurs. Aujourd'hui, grâce aux évolutions technologiques, ces métiers ont fusionné en un seul : opérateur prépresse. C'est lui qui assure l'ensemble des opérations de mise en pages avant l'impression : assemblage des textes et des images au moyen de logiciels qui traitent, gèrent, importent, transmettent et stockent des données.

Ce métier polyvalent se développe et attire les jeunes, à tel point que le secteur peine à absorber toutes les candidatures.

C'est un as des logiciels ! L'oeil rivé à son écran, l'opérateur prépresse met en pages des textes et des images, avant l'impression des livres, des journaux, des affiches...

Nature du travail

Enrichir et mettre en pages

Première phase du travail : enrichir les fichiers informatiques transmis par le client en leur apportant les corrections typographiques, orthographiques ou colorimétriques... Ensuite, c'est la mise en pages sur écran : il s'agit de numériser les photos, les illustrations, les logos... Puis, de caler les textes et les images, de sortir les épreuves, de produire des plaques offset pour les envoyer chez l'imprimeur..

Travailler les photos

L'intervention sur les illustrations laisse une certaine marge de manoeuvre à l'opérateur prépresse puisqu'il peut modifier les couleurs, recadrer ou détourer les photos. Il est aussi amené à résoudre d'éventuels problèmes techniques sur les fichiers pour les rendre exploitables

Compétences requises

Concentration, rigueur et organisation

L'opérateur prépresse respecte des règles graphiques précises ainsi que des délais généralement très serrés. Concentration, rigueur et organisation sont des qualités essentielles dans ce métier. De même qu'une bonne résistance au stress et au travail dans l'urgence

Une grande technicité

Dans certaines entreprises, l'opérateur utilise des machines à imprimer (offset) ou de finition (massicot, plieuse...). Ses capacités à effectuer de simples réglages sont alors très appréciées

Sens de l'adaptation

Parce qu'il ne réalise jamais deux fois le même document, l'opérateur prépresse doit s'adapter en permanence pour travailler sur des produits parfois très complexes. Il doit également faire preuve de curiosité et d'adaptabilité pour connaître les nouveaux outils qui sortent périodiquement sur le marché

Lieux d'exercice et statuts

Sous la responsabilité du maquettiste

Entre la création graphique et la dernière phase d'impression, l'opérateur prépresse réalise la mise en pages d'une brochure, d'une affiche ou d'un magazine sous la responsabilité d'un maquettiste. Grâce à la publication assistée par ordinateur (PAO), il traite simultanément les textes et les images

Dans différents lieux

Le métier s'exerce en atelier dans des agences de création, des maisons d'édition, des imprimeries de presse ou de labeur (qui réalisent des affiches, des revues, des imprimés publicitaires...)

Avec une certaine autonomie

Le dialogue avec le client est important, car c'est ce dernier qui donne son autorisation pour l'impression du document. Néanmoins, l'opérateur jouit d'une certaine autonomie et créativité dans la réalisation de son travail. D'autant que dans certaines agences de création, la frontière entre l'exécution (opérateur) et la maquette (graphiste) est floue. Autant dire que le contenu du poste varie d'une entreprise à l'autre. Dans tous les cas, la collaboration entre les professionnels est indispensable

Le marché du travail

 

Le secteur dopé par la publicité

L'informatique a entraîné des mutations radicales, notamment en réduisant le nombre de postes. Mais, dans le même temps, l'offre de travail explose, notamment dans le domaine de la publicité (plaquettes, catalogues, logos...)

Les jeunes arrivent en masse

L'aspect informatisé du métier attire de nombreux jeunes dans ce secteur en expansion. À côté, on trouve aussi des maquettistes indépendants, qui exercent une partie de leur activité dans l'exécution, pour compenser les éventuels manques de commandes dans le domaine purement créatif.

Des débouchés dans la fonction publique territoriale

Posséder un carnet d'adresses de recruteurs potentiels favorise l'embauche. D'où l'intérêt pour les jeunes de multiplier les stages en cours de formation

Des débouchés dans la fonction publique territoriale

Posséder un carnet d'adresses de recruteurs potentiels favorise l'embauche. D'où l'intérêt pour les jeunes de multiplier les stages en cours de formation

Rémunération

Salaire du débutant

A partir du Smic

Accès au métier

 

L'accès au métier se fait avec le bac pro, qui peut être complété par le BTS qui permet d'accéder, après expérience, à des postes d'encadrement et de gestion de production.

Niveau bac
  • Bac professionnel production graphique
Niveau bac + 2
  • BTS communication et industries graphiques, option A étude et réalisation de produits graphiques

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

176 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe