Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Maçon / maçonne

Fondations, murs, cloisons, dalles... Le maçon exécute le gros oeuvre des maisons individuelles, des immeubles, des bâtiments industriels ou des ouvrages d'art. Il doit savoir lire les plans, effectuer des tracés et des repérages. Techniques et matériaux n'ont aucun secret pour lui. Autres qualités requises : l'esprit d'équipe, une bonne gestion du temps et le sens des responsabilités. Ce métier demande une bonne condition physique et le respect des règles de sécurité. Titulaire au minimum d'un CAP, ce professionnel est très recherché.

Premier à intervenir sur une construction, le maçon met en place les fondations des futurs immeubles, des maisons individuelles ou des bâtiments industriels. Puis il monte les éléments porteurs : murs, poutrelles et planchers.

Nature du travail

Suivre les indications du géomètre

La bonne marche du chantier dépend de la qualité du travail du maçon. Il coordonne d'ailleurs fréquemment d'autres corps de métiers, et veille au respect des normes et des réglementations en vigueur. Seul ou en équipe, il réalise des travaux de maçonnerie à partir de directives orales ou écrites (sur la base des plans). Il effectue l'implantation des bâtiments d'après les indications du géomètre. Son travail fait suite aux travaux du terrassier qui a préparé le sol et le terrassement

Utiliser des outils et des matériaux variés

Selon les constructions, le maçon a l'occasion de manipuler du béton, des liants, des moellons, de la pierre, de la brique, du bois, des matériaux composites, des ensembles préfabriqués (poutrelles, hourdis, prédalles), etc. En conséquence, il utilise des outils à main (truelle, fil à plomb...) et/ou des équipements mécaniques comme les matériels électroportatifs ou pneumatiques. Le maçon maîtrise également la fabrication des éléments qui servent à maintenir ou à décorer l'enveloppe du bâtiment : mortier, ciment, plâtre, résine, et réalise des enduits intérieurs et extérieurs. Dans certaines régions, le maçon fait aussi office de couvreur et de charpentier

Mettre en place l'ossature du bâtiment

Premier à intervenir sur une construction, le maçon est responsable de la mise en place du « squelette » du bâtiment. Traditionnellement, il assemble des murs de briques, de pierres ou de parpaings, ou des cloisons internes à l'aide d'engins de manoeuvre. Il pose des panneaux préfabriqués ou des blocs de fenêtre avec des mortiers. Il applique ensuite les enduits sur les murs. Pour les constructions industrielles, il est chargé de réaliser des coffrages dans lesquels il coule le béton, pour fabriquer des sols, par exemple

Compétences requises

Rigueur et polyvalence

Le bon démarrage d'un chantier dépendant de son travail, le maçon doit être rigoureux. Il sait respecter les plans et les consignes, effectuer des tracés et des repérages. Il maîtrise des techniques de mise en oeuvre et utilise des matériaux très variés. Il sait gérer son temps et a le sens des responsabilités.

Robustesse et disponibilité

Le travail sur le chantier demande une bonne condition physique, le sens de l'équilibre, de la prudence et le respect absolu des règles de sécurité. Bien que les techniques de levage aient beaucoup évolué, l'activité implique encore le port de charges. Contraint de se déplacer d'un chantier à l'autre, le maçon peut être amené à travailler pendant plusieurs mois loin de son domicile, en France ou à l'étranger. Il doit donc se montrer disponible et adaptable

Lieux d'exercice et statuts

Tous types de chantiers

Un maçon peut être appelé sur des chantiers de construction, de rénovation, voire de destruction. Il construit des bâtiments traditionnels ou modernes : maisons individuelles, immeubles collectifs d'habitation, immeubles de bureaux, centres commerciaux, bâtiments industriels... Il peut participer à la restauration et à la réhabilitation de monuments historiques

Des techniques variées

La variété des chantiers auxquels participe un maçon contribue au développement de ses savoir-faire. Les techniques auxquelles il a accès sont très variées : construction traditionnelle, monomur, bétons spécifiques, assemblage d'éléments préfabriqués, isolation thermique par l'extérieur, etc. Un maçon peut également se spécialiser dans la performance énergétique des bâtiments et conseiller ses clients.

Un travail exigeant

La plupart du temps à l'extérieur, le maçon travaille souvent sur des échafaudages, en hauteur, avec port d'équipement obligatoire. Se déplaçant d'un chantier à l'autre, il est parfois éloigné de son domicile pendant plusieurs mois. Si les conditions de travail restent assez difficiles, elles se sont améliorées : la manutention, la mise en place des matériaux, l'évacuation des décombres sont facilitées par du matériel mécanisé

Le marché du travail

 

Des recrutements à la pelle

Les entreprises de construction artisanale utilisent des techniques traditionnelles de maçonnerie et emploient de petites équipes de maçons. Les grandes entreprises du BTP (bâtiment et travaux publics) embauchent un nombre important d'ouvriers qui se forment sur le tas aux nouvelles techniques de béton, sous la direction d'un chef d'équipe

De bonnes évolutions de carrière

Les entreprises du bâtiment recherchent des jeunes qualifiés. Après quelques années d'expérience, ils peuvent devenir chefs d'équipe ou, après une formation en gestion et en comptabilité, reprendre ou créer une entreprise

Rémunération

Salaire du débutant

Smic

Accès au métier

 

Le CAP(certificat d'aptitude professionnelle) est le premier niveau de qualification pour devenir maçon. Les formations en apprentissage sont les plus appréciées par les entreprises qui embauchent souvent leurs apprentis à l'issue de leur contrat.

    Après la 3e
  • CAP maçon
  • CAP constructeur en béton armé du bâtiment
  • BP (brevet professionnel) maçon
    Niveau bac
  • Bac pro technicien du bâtiment, organisation et réalisation du gros oeuvre
  • BAc pro interventions sur le patrimoine bâti
    Niveau bac + 2
  • BTS (brevet de technicien supérieur) bâtiment

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

158 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe