Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Domoticien / domoticienne

Spécialiste des systèmes automatiques gérés à distance, le domoticien est ce magicien qui exploite ses connaissances en informatique, en électronique et en électrotechnique pour trouver des solutions à nos problèmes et améliorer notre qualité de vie. Titulaire d'un BTS ou d'une licence professionnelle, il doit se former tout au long de sa carrière pour rester à la pointe des innovations. Son sens du relationnel et des responsabilités sont ses meilleurs atouts pour capter et fidéliser une clientèle.

Une chaudière mise en route via l'internet, un lampadaire qui s'allume au son de notre voix, une alarme qui se déclenche pour nous prévenir d'une fuite d'eau... La domotique rend notre maison plus intelligente, plus sûre, plus écologique et plus confortable.

Nature du travail

Conseiller

Après avoir cerné les besoins du client (porte automatique, régulation du chauffage, système d'alarme...), le domoticien lui propose des solutions techniques en lui expliquant bien les conditions d'utilisation et le coût du dispositif. Ce qui se traduit, concrètement, par la rédaction d'un cahier des charges et l'élaboration d'un devis

Assurer un suivi

Après avoir supervisé l'installation du matériel, il procède en général lui-même à sa mise en service. Il assure également un suivi auprès de l'utilisateur. Au moindre dysfonctionnement, il envoie sur place des agents de maintenance et répertorie soigneusement les informations qu'ils lui font remonter. Dans les cas les plus complexes, il se déplace lui-même pour effectuer un diagnostic

Plus rarement, concevoir

La plupart du temps, le domoticien se contente de prescrire du matériel et de surveiller sa mise en place. Il lui arrive parfois de participer à sa conception. Il travaille alors dans un bureau d'études, chez un constructeur et sous l'autorité d'ingénieurs

Compétences requises

Polyvalent

La domotique se situe au croisement de nombreuses disciplines : informatique, électrotechnique, électronique, télécommunications, etc. Pour accéder à cette profession, polyvalence, ouverture d'esprit et curiosité intellectuelle sont des atouts

Sachant évoluer

Quand on exerce un métier aussi technique et réglementé que celui de domoticien, il est vital de consulter la presse spécialisée, fréquenter des salons professionnels, suivre des formations pour se tenir en permanence au courant des dernières innovations. Une bonne connaissance de l'anglais est par ailleurs indispensable pour déchiffrer les notices d'utilisation

Ayant le sens du service

Pour analyser la demande du client et cerner ses besoins, des qualités d'écoute sont nécessaires. Il faut aussi avoir de l'aisance dans la communication, la capacité de s'adapter à son interlocuteur et suffisamment de pédagogie pour lui rendre compréhensibles des informations très techniques

Lieux d'exercice et statuts

Au bureau et sur le terrain

Le domoticien partage son temps entre son bureau où il accueille les clients et élabore des devis, et les bâtiments dans lesquels il se déplace pour réaliser l'installation, la mise en service et le suivi des systèmes automatisés

Installation et maintenance

Environ 15 000 personnes travaillent actuellement en France dans le domaine de la domotique et de l'immotique (gestion technique des immeubles). La majorité des emplois se trouvent chez les entrepreneurs du bâtiment, les installateurs d'équipements techniques ou les sociétés de maintenance

Le marché du travail

 

La fin du gadget

Jusqu'ici cantonné à quelques projets expérimentaux et réservé aux milliardaires à la recherche du dernier gadget à la mode, le marché de la domotique est en train de se démocratiser. De plus en plus de municipalités font, par exemple, appel au domoticien pour faciliter le maintien à domicile ou dans des résidences médicalisées de personnes âgées ou handicapées

L'essor de l'immotique

Plus que la domotique, c'est l'immotique, autrement dit l'application de la domotique à des immeubles entiers qui semble promise à un bel avenir. Les professionnels parlent aussi de GTB (gestion technique du bâtiment). Une activité qui marie haute technologie et souci d'économies (d'énergie, notamment)

Rémunération

Salaire du débutant

Variable selon la taille de l'entreprise et le projet, entre 1580 et 2440 euros brut mensuel

Accès au métier

 

    Un BTS, voire plus

Le métier de domoticien est accessible directement après un BTS, mais les étudiants peuvent poursuivre en licence pro ou en master pour accroître leurs compétences techniques, voire aller jusqu'au diplôme d'ingénieur.

  • BTS domotique, principalement après un bac STI2D (développement durable). Le BTS électrotechnique ou le BTS fluides, énergies, environnements sont également envisageables, bien que moins directement orientés vers le métier
  • Licence pro sciences et technologies électricité et électronique spécialité systèmes électroniques de sécurité et télésurveillance
  • Master pro sciences, technologies, santé mention électronique spécialité domotique et réseaux intérieurs
  • Diplôme d'école d'ingénieurs pour rejoindre une filière en relation avec la domotique ou l'immotique, soit en génie climatique et énergétique, soit en génie thermique, soit en télécommunications

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

151 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe