Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Ingénieur / ingénieure calcul

L'ingénieur calcul détermine les contraintes qui s'exercent sur les pièces à fabriquer : frottements, température, pression... Il en déduit leurs caractéristiques : dimensions, résistance des matériaux. L'ensemble est simulé sur ordinateur (écoulement de l'air sur une aile ou déformation consécutive à un choc), avec des logiciels de plus en plus sophistiqués. Une réelle attirance pour l'informatique est indispensable.

Frottements, température, pression... à l'aide de logiciels sophistiqués, l'ingénieur calcul prévoit la résistance des matériaux et des structures. Il peut exercer dans l'aéronautique, la prospection pétrolière, la construction ferroviaire...

Nature du travail

Étudier, optimiser

L'ingénieur calcul réalise des études de conception et de production d'un produit ou d'une structure en lien avec les équipes de recherche et de production. L'une de ses spécialités : le "" crash test "" d'une voiture ou d'un avion, une étape fondamentale qui permet de déterminer avec précision la résistance des matériaux. Plus largement, le champ des calculs porte sur l'optimisation des formes aérodynamiques, les prévisions acoustiques, la combustion au sein d'un moteur, le taux de diffusion d'un polluant, etc

Simuler, anticiper

L'ingénieur calcul détermine les sollicitations auxquelles sont soumises les pièces à fabriquer : pressions ou frottements dus aux écoulements, efforts transmis par une structure, etc. Grâce à l'informatique, il peut simuler le comportement des pièces avant même leur réalisation, ce qui entraîne un gain de temps appréciable dans la conception des produits et une optimisation des choix technologiques. Enfin, il établit un diagnostic physique, ce qui peut, par exemple, l'amener à modifier le dimensionnement initial du dessinateur-projeteur. La simulation des pièces permet également une économie de matières premières non négligeable sur les pylônes, les ponts, les hangars ou sur les très grandes séries

Compétences requises

Sens du détail et capacités d'analyse

Véritable expert technique, l'ingénieur calcul est amateur de chiffres et de calculs, et doit avoir un sens du détail poussé. Aux connaissances techniques, s'ajoutent de la créativité et des capacités d'analyse. Il ne doit pas seulement identifier les contraintes de réalisation, mais trouver aussi des solutions innovantes en ce qui concerne les matériaux ou les procédés de fabrication. De plus, il doit avoir la capacité à se représenter des formes dans l'espace, avec ou sans support virtuel. Et, surtout, avoir le sens des responsabilités. Anglais technique et veille technologique sont incontournables

Lieux d'exercice et statuts

Partout dans l'industrie

C'est une fonction le plus souvent occupée par de jeunes diplômés dans de nombreux secteurs d'activité comme l'automobile, l'aéronautique, la construction mécanique, le génie civil, la prospection pétrolière, la construction ferroviaire, la métallurgie, l'énergie. Il exerce dans les sociétés d'ingénierie, les bureaux d'études et, bien sûr, chez les développeurs de logiciels de calcul scientifique et dans la recherche en informatique.

Le marché du travail

 

Des emplois en perspective

Tant que l'on construira des bateaux, des voitures, des avions ou des trains, les ingénieurs calcul disposeront d'un vivier d'emplois. Et, comme ce ne sont pas les seules industries qui ont recours à leurs services, leur insertion ne semble pas compromise. Il faut en moyenne 2 à 3 mois pour les jeunes diplômés pour trouver un emploi. En 2011, 91 600 ingénieurs (toutes fonctions confondues) ont été recrutés, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2010. Les activités d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques sont le troisième grand secteur en matière de recrutement après les services informatiques et la fabrication de matériels de transport

Des emplois en perspective

Tant que l'on construira des bateaux, des voitures, des avions ou des trains, les ingénieurs calcul disposeront d'un vivier d'emplois. Et, comme ce ne sont pas les seules industries qui ont recours à leurs services, leur insertion ne semble pas compromise. Il faut en moyenne 2 à 3 mois pour les jeunes diplômés pour trouver un emploi. En 2011, 91 600 ingénieurs (toutes fonctions confondues) ont été recrutés, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2010. Les activités d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques sont le troisième grand secteur en matière de recrutement après les services informatiques et la fabrication de matériels de transport

Rémunération

Salaire du débutant

2800 euros brut par mois

Accès au métier

 

"

En école d'ingénieurs, comme à l'université, le bac + 5 est requis. En écoles d'ingénieurs, très souvent, le terme "" d'ingénieur calcul "" n'apparaît pas dans le libellé des cursus. Il convient de cibler les formations en mécanique, avec option structures ou conception, et la connaissance et la maîtrise des outils Patran, Nastran, Catia Elfini, Radioss, Ansys, Abaqus, Ideas ou encore Pamcrash. Il existe aussi à l'université des masters spécialisés en calcul scientifique liés à l'informatique.

    Niveau bac + 5
  • Diplôme d'ingénieur
  • Master spécialisé en calcul scientifique
"

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

263 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe