Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Matelot /matelote de la Marine Nationale

Premier grade de la Marine nationale, le matelot fait partie, avec le quartier-maître, des militaires du rang. Ouvrier ou employé qualifié travaillant sous les ordres d'un officier marinier, il accomplit des tâches techniques opérationnelles (fusilier marin, manoeuvrier, mécanicien d'aéronautique, équipier de pont d'envol...) ou plus administratives et de la vie courante (fourrier, magasinier, conducteur de véhicule, peintre, coiffeur...). Peu qualifié ou possédant au minimum un CAP ou un niveau classe de 1re , il a accès à différents contrats.

Premier grade de la Marine nationale, le matelot fait partie, avec le quartier-maître, des militaires du rang. Il accomplit des tâches techniques opérationnelles, administratives ou de la vie quotidienne selon sa spécialité. De «sans qualification» à bac + 2, il a accès à plusieurs contrats.

Nature du travail

Compétences requises

Discipliné et solidaire

À bord d'un navire ou d'un sous-marin, au sein d'un équipage d'aéronefs ou d'une compagnie de fusiliers marins, chaque matelot, sous les ordres d'un sous-officier, est le maillon d'une chaîne qui permet de faire face à tous les aléas de la mer. Il doit donc avoir le goût de la discipline et se montrer solidaire. Qualités également exigées s'il sert à terre

Mobile et adaptable

Le matelot est amené à naviguer plusieurs mois en mer loin de son domicile. Il lui faut aussi s'adapter aux conditions de vie à bord des navires de surface (intempéries, forte houle...) ou des sous-marins (exiguïté, lumière artificielle...). Savoir vivre en équipe est pour lui indispensable

Lieux d'exercice et statuts

En mer comme à terre

Le matelot peut être affecté sur un bâtiment de la Marine nationale (porte-avion, sous-marin d'attaque ou nucléaire, frégate, chasseur de mines, patrouilleur, pétrolier ravitailleur...). À terre, il peut être employé dans certains sémaphores où il participe à la surveillance du littoral ou remplir des tâches administratives ou de la vie quotidienne dans l'un des services des bases navales ou aéronavales

La vie militaire

Ouvrier ou employé qualifié de la Marine nationale, le matelot doit obéissance à son supérieur, un officier marinier. S'il est embarqué sur un navire ou un sous-marin, il vit au rythme des voyages en mer qui peuvent le tenir éloigné plusieurs mois loin de son domicile. Là, il évolue dans un espace restreint, tout particulièrement dans les sous-marins

Le marché du travail

 

Recrutement important

En 2012, elle recrute, 1 300 matelots, 550 volontaires et 180 mousses. Les femmes ont accès à tous les grades et emplois, sauf dans les sous-marins.

Recrutement important

En 2012, elle recrute, 1 300 matelots, 550 volontaires et 180 mousses. Les femmes ont accès à tous les grades et emplois, sauf dans les sous-marins.

Promotion et reconversion

Tout matelot peut accéder, par la voie de la promotion interne au statut d'officier marinier. D'autre part, quel que soit son grade, tout marin peut bénéficier d'aide à la reconversion s'il décide de réintégrer la vie civile à la fin de son engagement

Rémunération

Accès au métier

 

Un grand choix
    Pour devenir matelot, il existe trois possibilités. Mais dans tous les cas il faut être de nationalité française, être médicalement et physiquement apte pour les spécialités choisies, savoir nager et avoir effectué la journée d'appel de préparation à la défense.
  • par contrat de 4 ans : être de nationalité française, avoir entre 17 ans et moins de 25 ans, être diplômé d'un niveau V (CAP) au niveau IV (Bac). Une formation initiale élémentaire (5 semaines) et une formation complémentaire courte liée au métier choisi sont prévues à la signature du contrat ,
  • par stage professionnel d'une année, avoir entre 17 ans et moins de 26 ans, de la 3e au Bac + 2. Une formation initiale élémentaire (5 semaines) et une formation complémentaire courte liée au métier choisi sont prévues à la signature du stage ,
  • par l'école des mousses ouverte depuis septembre 2009 à Brest, avoir entre 16 ans et moins de 18 ans au 1er septembre de l'année de rentrée, avoir un niveau scolaire de classe de 3e ou de 2nde et avoir l'accord parental sauf pour le mineurs émancipés. Une formation d'un an est prévu pour les 150 élèves pour obtenir le brevet élémentaire de mousse. A leur sortie, ils signeront le même contrat de 4 ans que les autres pour poursuivre en tant que matelot de la flotte.

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

8 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe