Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Ingénieur pétrolier / ingénieure pétrolière

De l'exploration à la transformation du pétrole, en passant par le forage et la production, différents ingénieurs se succèdent. Certains pour détecter et évaluer les gisements. D'autres, pour mettre en place les puits et les installations qui permettront d'extraire et de traiter le fameux or noir. D'autres encore pour le transporter et le transformer en différents produits. Point commun de tous ces professionnels : des carrières qui se déroulent à l'international, dans des environnements variés.

Après repérage des gisements potentiels d'hydrocarbures par les géologues et les géophysiciens, les ingénieurs pétroliers procèdent à leur exploitation, calculent leur rendement, installent les puits, produisent et raffinent le pétrole.

Nature du travail

Extraire l'or noir

La prospection des gisements d'hydrocarbures est confiée à des géologues et à des géophysiciens. Ceux-ci collectent et interprètent des données géologiques, participent à la mise en place de forages d'exploration. Si la découverte est confirmée, l'ingénieur réservoir (ou ingénieur gisement) analyse le champ pétrolifère. En lien avec les géologues, il évalue son potentiel à l'aide de modèles numériques. Puis, il détermine le nombre de puits, leur nature et leur emplacement, ainsi que le calendrier de forage. L'ingénieur forage définit la trajectoire des puits jusqu'au gisement. Il prépare les programmes de forage, sélectionne les équipements qui seront installés dans les puits, supervise le chantier

Plates-formes, pipelines...

L'ingénieur installations pétrolières conçoit les plates-formes et les usines de traitement du pétrole. Ces dernières permettent de purifier le pétrole brut avant son transport et son raffinage. C'est aussi lui qui dimensionne les pipelines qui relient le puits d'extraction au terminal de chargement des tankers. Autres missions possibles : optimiser les méthodes de production ou la performance des puits

Du pétrole brut au gazole

Le raffinage consiste à transformer le pétrole brut en fioul, essence, lubrifiants, produits pour la pétrochimie... Le suivi technique des raffineries est effectué par des ingénieurs process aval. Ces spécialistes du génie chimique conseillent les exploitants des unités de raffinage (réglage des paramètres de fonctionnement, maintenance, évolutions techniques...)

Compétences requises

Ouverture d'esprit

Les ingénieurs pétroliers travaillent fréquemment à l'étranger et doivent faire preuve d'adaptabilité. Lorsqu'ils exercent en France, ils côtoient des collaborateurs venus des quatre coins du monde. Très enrichissante sur le plan humain, la fonction nécessite une grande ouverture d'esprit. Dans tous les cas, parler anglais s'avère indispensable

Connaissances technologiques

Si la demande de produits pétroliers continue à progresser, l'ère du pétrole facilement accessible est révolue. Il faut aller le chercher très profondément, dans les grands fonds marins, sous les glaces ou sous des zones montagneuses. Pour le débusquer, les spécialistes des géosciences utilisent des méthodes d'acquisition de données sophistiquées et des supercalculateurs. Ils développent des logiciels complexes afin d'évaluer le potentiel des gisements

Prudence et respect de la nature

Les métiers du pétrole sont des métiers à risques. La sécurité est donc une priorité absolue pour les ingénieurs. Ils travaillent dans le respect de l'environnement : remise en état des milieux naturels après la fin du forage, réduction des émissions de gaz à effet de serre, etc

Lieux d'exercice et statuts

Une vie d'aventurier

Les champs pétroliers se situent essentiellement au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique latine, en mer du Nord... Les ingénieurs pétroliers partent donc souvent à l'étranger. Certains, comme les ingénieurs forage, y effectuent même la majeure partie de leur carrière. Les conditions de vie peuvent être difficiles, en particulier sur les plates-formes offshore ou dans des conditions climatiques extrêmes, par exemple en Sibérie. Sur une plate-forme, les équipes se relaient jour et nuit, mais les professionnels peuvent se sentir isolés et souffrir de l'éloignement de leur famille

En bureau d'études, sur une plate-forme...

En fonction du poste qu'il occupe, l'ingénieur pétrolier travaille en bureau d'études, sur une plate-forme, dans une unité de raffinage... Au fil de sa carrière, il change d'environnement professionnel. Ainsi, un ingénieur forage débute généralement sur un chantier pour prendre connaissance du terrain. Après quelques années, il exerce en bureau d'études, mais toujours en relation avec les chantiers

Le marché du travail

 

Dans les groupes pétroliers

Les principaux débouchés se trouvent au sein des grands groupes pétroliers (Total, Shell France, BP) et des sociétés de services pétroliers (Maurel & Prom, Schlumberger Limited) qui se consacrent aux activités d'exploration et de production

Mobilité géographique...

La carrière des professionnels de l'exploration et de l'extraction de l'or noir se déroule dans les pays producteurs de pétrole (Moyen-Orient, Amérique du Sud, Afrique, Sibérie...). Au fil des missions, ils changent de pays et d'environnement de travail

... et professionnelle

Faire évoluer sa carrière signifie parfois exercer de nouvelles fonctions. Dans certains groupes (Total), il est recommandé de changer de poste très régulièrement, tous les 3 ou 4 ans environ

Rémunération

Salaire du débutant

Entre 2900 et 3400 euros brut par mois

Accès au métier

 

Cap sur un bac + 5 : diplôme d'ingénieur (Mines ParisTech, Mines de Nancy, École des ponts ParisTech, Arts et Métiers ParisTech, Centrale, ENS géologie Nancy, LaSalle Beauvais...) ou master. Les spécialistes de l'exploration ont une formation en géosciences. Les ingénieurs forage, un diplôme d'ingénieur généraliste ou une spécialisation d'ingénieur en mécanique ou en géo-ingénierie. Les ingénieurs installations pétrolières et les ingénieurs process en raffinage ont une compétence en génie chimique/génie des procédés.

    Niveau bac + 5
  • Diplôme d'ingénieur
  • Master en géosciences, génie pétrolier, modélisation et calcul scientifique, mécanique, génie chimique...
  • Diplôme d'ingénieur/master de l'IFP School

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

5 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe