Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Ingénieur biomédical / ingénieure biomédicale

Au sein de l'hôpital, l'ingénieur biomédical est en charge des équipements médicaux (du scalpel au scanner en passant par les prothèses...). Avec son équipe de techniciens, il les conçoit et assure leur maintenance. Il forme aussi les médecins utilisateurs et les personnels soignants. Il conseille aussi la direction de l'hôpital dans ses choix stratégiques. Il possède une double culture technique et médicale très pointue, et possède au minimum un bac + 5 (master ou diplôme d'ingénieur).

L'ingénieur biomédical est un spécialiste des matériels et des équipements de haute technologie destinés au secteur hospitalier, aux établissements de soins et aux professionnels de la santé. Il supervise une équipe de techniciens biomédicaux.

Nature du travail

Concevoir des équipements sûrs

L'ingénieur biomédical conçoit des appareils médicaux de nature et de taille très diverses, du scalpel au pacemaker, en passant par le scanner, l'IRM (imagerie par résonance magnétique), les appareils de réanimation, les prothèses... et assure leur bon fonctionnement en vue d'améliorer la qualité et la sécurité des soins apportés aux malades. Il coordonne le plan d'équipement médical et conseille l'hôpital pour l'achat ou le renouvellement des matériels, dans le respect du budget alloué.

Assurer la maintenance

Il assure le suivi du matériel en termes de maintenance, de qualité et de réglementation. À la tête d'une équipe de techniciens biomédicaux, il planifie l'entretien des équipements, programme les réparations éventuelles tout en assurant aussi une veille technologique et réglementaire

Former les utilisateurs

Enfin, l'ingénieur biomédical s'assure que le personnel médical ou soignant maîtrise l'utilisation des équipements de l'hôpital. Si nécessaire, il met en place des séances de formation en ayant toujours en tête les contraintes de sécurité, très fortes dans son métier, car la santé des patients est en jeu.

Compétences requises

Avoir une double culture

L'ingénieur biomédical possède une double culture : dans les domaines technique, scientifique (instrumentation médicale, en électronique et en micro-informatique) et médical. Le métier nécessite aussi de connaître les différents acteurs du secteur (fabricants, distributeurs et médecins utilisateurs d'équipements) ainsi que les contraintes réglementaires qui évoluent dans un contexte en constante innovation.

Savoir communiquer

Outre un bon sens relationnel (car il est en contact permanent avec l'administration, les différents prestataires, les utilisateurs...), l'ingénieur biomédical doit savoir conseiller efficacement, négocier des prestations, des contrats, des accords avec des interlocuteurs internes ou externes à l'hôpital, et concevoir un programme d'investissement. Il sait aussi animer et motiver une équipe. Enfin, l'industrie du matériel médical étant très internationalisée, la maîtrise de l'anglais technique lui est indispensable.

Lieux d'exercice et statuts

Un travail d'équipe

L'ingénieur biomédical dirige une équipe de techniciens et d'agents administratifs pouvant aller jusqu'à une dizaine de personnes dans les grands hôpitaux. Dans un établissement de taille modeste, ses fonctions sont plus polyvalentes et il contrôle parfois lui-même la qualité des équipements.

Communication et pédagogie

Il est amené à rencontrer de nombreuses personnes : les utilisateurs (médecins, personnel soignant), les fournisseurs d'équipements, mais aussi les éventuels sous-traitants assurant une part de maintenance. Il travaille aussi en étroite collaboration avec la direction de l'établissement de santé, notamment pour l'aider à définir une stratégie globale, en assurant un rôle de conseil technique pour l'arbitrer le budget entre les différents services d'un hôpital, par exemple.

Surtout à l'hôpital

La très grande majorité des ingénieurs biomédicaux travaille en milieu hospitalier. Certains sont employés dans les établissements de soins ou dans les entreprises du dispositif médical. La loi HPST (hôpital, patients, santé, territoires) de 2009 a créé des responsables de pôle d'activités médicales, auxquels l'ingénieur biomédical apporte une expertise.

Le marché du travail

 

Un acteur stratégique

Le rôle de l'ingénieur biomédical a été renforcé au-delà d'un simple avis technique puisqu'il est aujourd'hui reconnu comme acteur impliqué dans les choix de gestion stratégiques. Son implication en tant que chef de projet a également été renforcée avec la création des CHT (communautés hospitalières de territoires) qui ont notamment pour objectif la mutualisation des moyens techniques. Cela amène les ingénieurs biomédicaux à travailler en réseau au sein d'un territoire ou d'une région.

Évolution de carrière

Avec l'expérience, un ingénieur biomédical peut devenir directeur du service biomédical d'un hôpital. Il peut aussi se diriger vers le secteur industriel et occuper des fonctions dans la recherche et développement, le management ou le commerce, la maintenance...

Différents statuts

Lorsqu'il dirige un service biomédical dans un hôpital public, il est cadre de catégorie A de la fonction publique hospitalière. Dans le secteur privé, il exerce au sein d'un établissement de santé ou dans une entreprise spécialisée dans la recherche et développement en équipement médical, par exemple, dans le secteur industriel

Rémunération

Salaire du débutant

2600 euros brut par mois dans la fonction publique hospitalière.

Accès au métier

 

Pour devenir ingénieur biomédical, une formation en génie biomédical est bien adaptée car mêlant physique, chimie, biologie et médecine aux technologies de l'information et de la communication

    Niveau bac + 5 
  • Master en génie biomédical
  • Diplôme d'ingénieur spécialisé en biomédical

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

262 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe