Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Fleuriste

Le fleuriste réalise et vend des compositions florales, en boutique ou en grande surface. Il travaille au sein d'un espace aménagé pour recevoir toutes sortes de fleurs, de plantes et d'arbustes aux couleurs, aux formes et aux senteurs variées.

Revers de la médaille : il faut se lever tôt pour aller acheter ses végétaux et assurer plus ou moins d'heures d'ouverture, selon que l'on est indépendant ou franchisé.

Fêter un anniversaire, déclarer son amour, remercier un proche... le fleuriste met ses compétences techniques et son sens artistique au service de ses clients pour les accompagner durant tous les moments importants de leur vie.

Nature du travail

Visiter les marchés spécialisés

Après avoir vérifié l'état des stocks, le fleuriste sélectionne les fleurs, plantes et arbustes à acheter au grossiste sur les marchés spécialisés. Son choix est guidé par certaines dates du calendrier : 1er mai, fête des Mères, Toussaint, Noël... qui rythment ponctuellement son activité

Préparer et exposer les plantes

Une fois entreposés dans son magasin (dans les meilleures conditions de température et de taux d'humidité), les végétaux font l'objet de soins multiples. Coupe des tiges ou des feuilles abîmées, arrosage, rempotage, lutte contre les parasites... avant de les présenter en bouquet, pot, compositions..

Vendre et conseiller

En face d'un client, le fleuriste devient un vendeur et un conseiller. En fonction de la commande, il peut suggérer l'achat d'une plante plutôt qu'une autre, et donner des indications pour la conserver en bonne santé le plus longtemps possible.

Compétences requises

Botaniste et horticulteur

Si le fait d'aimer les fleurs (et ne pas être allergique au pollen...) est utile pour exercer ce métier, ce n'est en aucun cas suffisant. Technicien avant tout, le fleuriste doit avoir de solides connaissances en botanique et en horticulture pour apporter les soins adaptés à chaque variété : rempotage, taille, arrosage, lutte contre les parasites..

Gestionnaire et vendeur

Autres qualités nécessaires : le sens de l'organisation et du commerce (pour fidéliser la clientèle) et une bonne aptitude à la gestion (pour suivre les commandes, les stocks, les recettes...)

Une touche artistique

D'autres qualités telles que la créativité, le sens artistique, la capacité à jouer avec les tendances du moment et à inventer des compositions originales... font toute la différence. Du bouquet offert pour un rendez-vous amoureux au décor de table ou à la couronne mortuaire, au fleuriste de trouver la réponse florale adaptée

Lieux d'exercice et statuts

Des journées longues

La journée d'un fleuriste commence souvent à l'aube pour faire son marché chez le grossiste. Bien sûr, il pourrait y aller plus tard dans la matinée, mais le choix serait alors réduit et les bonnes affaires emportées

Des journées longues

La journée d'un fleuriste commence souvent à l'aube pour faire son marché chez le grossiste. Bien sûr, il pourrait y aller plus tard dans la matinée, mais le choix serait alors réduit et les bonnes affaires emportées

Un métier créatif mais exigeant

Le plaisir de créer des compositions originales avec « du vivant » compense les conditions de travail exigeantes. Debout une partie de la journée, le fleuriste travaille le plus souvent dans une pièce froide (13 °C en moyenne) et humide, pour conserver aux fleurs leur fraîcheur. Frileux s'abstenir.

Beaucoup d'indépendants

Bien que le statut d'employé implique moins de responsabilités que celui de commerçant indépendant, la majorité des fleuristes choisit de travailler à son compte

Le marché du travail

 

Boutique ou hypermarché

Chaque année, 1 000 à 1 300 postes de fleuristes sont à pourvoir

Boutique ou hypermarché

Chaque année, 1 000 à 1 300 postes de fleuristes sont à pourvoir

Des évolutions de carrière

Un fleuriste débute comme employé en grande surface ou dans une jardinerie. Il peut, à moyen terme, prendre la responsabilité d'un rayon floral, devenir conseiller technique de vente pour l'horticulture ou vendeur spécialisé en pépinière. L'évolution la plus courante : créer ou reprendre un fonds de commerce pour diriger son propre magasin : ainsi, 75 % des salariés se mettent à leur compte après quelques années d'expérience

Rémunération

Salaire du débutant

A partir du Smic

Accès au métier

 

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) fleuriste est le diplôme de référence pour exercer ce métier. Il se prépare souvent en apprentissage. Habituellement préparé en 2 ans, il peut aussi être obtenu en 1 an après un diplôme de niveau bac. Il existe d'autres diplômes pour se perfectionner en art floral ou pour s'installer à son compte , c'est le cas du BP (brevet professionnel) et du BTM (brevet technique des métiers).

    Après la 3e
  • CAP fleuriste
    Niveau bac
  • BP fleuriste
  • BTM fleuriste
  • Bac pro technicien conseil, vente de produits de jardin

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

143 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe