Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Cadreur / cadreuse

Sur un plateau de télévision ou un tournage en extérieur, le cadreur est responsable du cadrage des plans. Il est à l'écoute du réalisateur et du directeur photo dans la composition de l'image et les mouvements de caméra.

Un métier très réglementé au cinéma et donc difficile d'accès. Avec le développement du câble et du satellite, le reportage et les émissions de plateau sont plus accessibles aux jeunes... mais la précarité est de mise.

Un panoramique réussi, un mouvement de travelling impeccable... c'est l'oeuvre du cadreur qui assure la prise de vues. Un métier très convoité au cinéma, mais qui est plus accessible en reportage ou sur un plateau de télévision.

Nature du travail

Régler la caméra et filmer

Au cinéma, le cadreur exerce sous la conduite du réalisateur et du directeur de la photographie. À lui de mettre en marche et d'arrêter la caméra, mais aussi de trouver le meilleur cadrage

Suivre les consignes de la régie

Sur un plateau de télévision, plusieurs cadreurs filment simultanément sous des angles différents

Varier les prises de vues

En reportage, le cadreur se déplace généralement avec un ingénieur du son et un journaliste (ou un réalisateur)

Compétences requises

Humilité et mise en confiance

Quel que soit son secteur d'activités, le cadreur travaille au sein d'une équipe. Sachant faire preuve d'humilité, il doit se plier volontiers aux indications données par le réalisateur ou le directeur photo

Responsable du cadre

Responsable du cadre, il doit être capable de prendre des initiatives, se montrer très rigoureux dans la composition des images. Par ailleurs, l'entretien de la caméra exige du soin, de l'organisation, de la minutie. Le cadreur doit connaître tous les types de matériels et de pellicules et donc se tenir au courant des évolutions

Résistant physiquement

En reportage, le cadreur doit être résistant physiquement pour porter la caméra à l'épaule (même si les nouvelles technologies ont réduit le poids de certaines d'entre elles), quelquefois en situation instable

Lieux d'exercice et statuts

Dans une équipe hiérarchisée

Au cinéma, le cadreur appartient à l'équipe « image » où il travaille sous la direction du directeur photo (responsable de la lumière)

Un emploi du temps variable

Les conditions de travail varient selon le lieu d'exercice

Le marché du travail

 

88 jours de travail par an

Le statut d'intermittent du spectacle est majoritaire dans la profession. La précarité touche des effectifs qui augmentent plus rapidement que le volume de travail disponible

88 jours de travail par an

Le statut d'intermittent du spectacle est majoritaire dans la profession. La précarité touche des effectifs qui augmentent plus rapidement que le volume de travail disponible

Intégrer une « famille »

Le secteur des sociétés de prestation de services est le plus accessible aux jeunes... qui se sont constitué un épais carnet d'adresses

Une profession réglementée

Ne travaille pas au cinéma qui veut. La carte du Centre national du cinéma (CNC) exige sur un long-métrage est délivrée aux professionnels répondant à des critères stricts de formation et d'expérience

Une profession réglementée

Ne travaille pas au cinéma qui veut. La carte du Centre national du cinéma (CNC) exige sur un long-métrage est délivrée aux professionnels répondant à des critères stricts de formation et d'expérience

Rémunération

Salaire du débutant

1500 euros brut par semaine

Accès au métier

 

Il est indispensable de suivre une formation pour devenir cadreur. Seules deux écoles sont reconnues par le comité de la carte du Centre national du cinéma (CNC) : l'École nationale supérieure des métiers de l'image et du son (ENSMIS ex-FEMIS) et l'École nationale supérieure Louis Lumière. Très sélectifs, ces établissements ne sont accessibles qu'à une poignée de candidats.

Par ailleurs, hormis le BTS qui permet d'avoir une vision d'ensemble des métiers de l'audiovisuel, il existe une multitude d'écoles privées, assurant des formations en 2 ou 3 ans après le bac. Toutefois, elles sont très onéreuses et de qualité inégale.

Niveau bac + 2
  • BTS métiers de l'audiovisuel, option métiers de l'image ,
  • Diplôme professionnel image, spécialisation opérateur en prise de vues de l'École des métiers de la communication (EMC) (en alternance) ,
Niveau bac + 3
  • Certificat supérieur d'audiovisuel de l'École supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA), option métiers de l'image (reconnu par l'État) ,
  • Diplôme de technicien en audiovisuel, option image, prise de vues, lumière, de l'Institut international de l'image et du son (IIIS) ,
  • Licence pro techniques et activités de l'image ,
Niveau bac + 5
  • Diplôme section cinéma de l'école Louis Lumière ,
  • Diplôme spécialisation montage de l'École nationale supérieure des métiers de l'image et du son (ENSMIS) ,
  • Master pro cinéma et audiovisuel, spécialité réalisation et création ,
  • Diplôme de l'Institut national supérieur des arts du spectacle et techniques de diffusion (INSAS à Bruxelles).

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

57 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe