Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Pédicure-podologue

Loin des soins esthétiques, le pédicure-podologue s'occupe avant tout d'hygiène et de rééducation. Ce spécialiste du pied compense des malformations ou des douleurs, en fabricant sur mesure des semelles orthopédiques. Il dirige aussi des séances de rééducation du pied et de l'équilibre après une opération.

Quand on sort de son cabinet, on le fait d'un pas léger ! Le pédicure-podologue soigne les affections de la peau et des ongles du pied. Il réalise des semelles orthopédiques pour compenser des malformations. Après une opération, il s'occupe de la rééducation du pied et de l'équilibre.

Nature du travail

Soigner les petits bobos

Pédicure, ce professionnel soigne tous les bobos qui peuvent affecter les pieds : cor, durillon, oeil-de-perdrix, ongle incarné... Il effectue les soins courants d'hygiène et d'entretien : ponçage, élimination des peaux mortes, coupe des ongles, traitement des verrues, application de crèmes et d'onguents..

Corriger les défauts

Podologue, il conçoit et fabrique des semelles orthopédiques pour des personnes souffrant de malformations (pieds plats, par exemple), de douleurs au genou ou au dos. Après avoir évalué le problème à corriger, il prend des mesures et fait des simulations sur ordinateur. Puis, il fait réaliser les semelles en atelier. Pour les alléger et les rendre discrètes dans les chaussures, on utilise de plus en plus des résines ou des mousses de synthèse.

Rééduquer la marche

Enfin, le pédicure-podologue peut participer à la rééducation fonctionnelle de personnes récemment opérées ou accidentées de la route. Au cours de séances savamment dosées, il propose divers exercices pour leur faire retrouver un usage correct de leurs pieds et une démarche plus assurée

Compétences requises

Habileté manuelle

Ses gestes doivent être précis et délicats. Comme il utilise des instruments comme le bistouri, le pédicure-podologue veille à ne pas blesser son patient. Cette profession requiert une grande habileté manuelle : il faut avoir des gestes adaptés, une grande sûreté et beaucoup de minutie

Goût pour les contacts

Pendant la durée des soins, ce professionnel est à l'écoute de ses patients. Il sait faire preuve de psychologie, de patience et de tact. Son planning peut être chargé : il peut recevoir une dizaine de personnes par jour

Lieux d'exercice et statuts

Horaires décalés

Sur environ 11 000 pédicures-podologues en exercice, la quasi totalité travaille en cabinet privé ou est salariée d'un centre médical. Les horaires de travail des cabinets sont établis à l'avance, mais doivent cependant s'adapter à la disponibilité de la clientèle. Il faut être disponible sur des horaires parfois décalés

Rarement à l'hôpital

Les postes de pédicures-podologues en hôpital ou en service de rééducation fonctionnelle sont rares. Les pédicures interviennent bien dans ces structures mais la plupart du temps en tant que prestataires extérieurs, sur demande de l'équipe soignante

Parfois en déplacement

Quand les patients ne peuvent se déplacer, le pédicure-podologue se rend à leur domicile. Il soigne également sur place les personnes hospitalisées et les pensionnaires des maisons de retraite

Le marché du travail

 

Bonnes perspectives

Les perspectives d'insertion professionnelle sont plutôt bonnes pour les jeunes diplômés. L'installation professionnelle des pédicures-podologues en cabinet privé est facile, à condition de s'établir dans une ville ou un quartier non saturé. Les zones rurales et les villes moyennes offrent de réelles opportunités d'installation. Certaines régions sont même en manque de pédicures-podologues

Une solution fréquente : l'association

De nombreux professionnels choisissent de s'associer, au sein d'un centre de soins médicaux, avec d'autres professionnels de santé (médecins, masseurs-kinésithérapeutes, infirmiers). C'est aussi un moyen pour travailler en équipe et se confronter à d'autres pratiques

Devenir cadre de santé

Après une expérience professionnelle de quelques années, le pédicure-podologue peut préparer le diplôme de cadre de santé. Cette formation lui permet d'occuper un poste d'encadrement dans un service hospitalier et d'être formateur auprès d'étudiants en pédicurie-podologie

Rémunération

Salaire du débutant

Variabl

Accès au métier

 

Le diplôme d'État de pédicure-podologue est obligatoire pour exercer ce métier. Il se prépare en 3 ans après le bac, dans des écoles accessibles sur concours ou après une PACES (première année commune aux études de santé) en faculté de médecine. Il s'obtient par la validation de 180 crédits européen et, lorsque les instituts de formation auront conclu des accords avec les université, conférera le grade de licence.

    Niveau bac + 3
  • DE pédicure-podologue

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

5 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe