Orientation Formation Métier en Provence-Alpes-Côte d'Azur Votre Service Public Régional d'Orientation
Région PACA

Connaître les métiers

Fiche métier - Source des données

Traducteur-interprète / traductrice-interprète

Dans un monde où les échanges internationaux se multiplient, les besoins en traduction explosent.

Le traducteur transpose un texte écrit, par exemple en italien, en français en respectant le fond et la forme du texte original.

L'interprète restitue un discours d'une technicité souvent très élevée avec toutes ses nuances.

Le métier de traducteur-interprète exige de plus en plus souvent une double compétence pour s'imposer sur le marché.

Le traducteur transpose un texte d'une langue dans une autre et l'interprète adapte un discours oral. Grâce aux nouvelles technologies, ce métier a évolué et a élargi son champ d'intervention à l'audiovisuel, à l'internet, etc.

Nature du travail

Traduire sans trahir

Le traducteur transpose un texte écrit, par exemple en italien, en français en respectant le fond et la forme du texte original

Restituer le message essentiel

L'interprète transpose le discours d'un orateur (par exemple, un Russe) dans la langue de ses auditeurs (par exemple, des Espagnols)

Compétences requises

Un pro des langues et cultures

Le traducteur-interprète maîtrise parfaitement sa langue maternelle et au moins 2 langues étrangères. Il aime jouer avec les mots, se passionne pour les cultures et s'en imprègne en séjournant dans ces pays

Curieux, cultivé et spécialisé...

La traduction et l'interprétariat exigent une grande curiosité intellectuelle et un intérêt pour l'actualité politique, culturelle et économique française et internationale

... et sachant se vendre

Un professionnel efficace doit aussi savoir mettre ses atouts en valeur, prospecter pour trouver des clients, négocier ses tarifs, faire preuve de souplesse (pour s'adapter à toute situation) et travailler avec rigueur et précision

Lieux d'exercice et statuts

Salarié ou libéral

Le traducteur-interprète peut être salarié d'une entreprise, d'une agence de traduction, d'une organisation internationale ou fonctionnaire européen ou international

Le cas du traducteur d'édition

Le traducteur d'édition occupe une place à part dans le métier, puisqu'il a le statut d'auteur. Payé en droits d'auteur, il perçoit un pourcentage des ventes de l'ouvrage traduit. Dans ce cas, il a intérêt à traduire des auteurs à succès pour assurer des revenus corrects

Le cas du traducteur d'édition

Le traducteur d'édition occupe une place à part dans le métier, puisqu'il a le statut d'auteur. Payé en droits d'auteur, il perçoit un pourcentage des ventes de l'ouvrage traduit. Dans ce cas, il a intérêt à traduire des auteurs à succès pour assurer des revenus corrects

Sédentaire ou mobile

Le traducteur est plutôt sédentaire, quittant peu son bureau. À l'inverse, l'interprète se caractérise par une grande mobilité (en France ou à l'étranger), pour intervenir lors de réunions, de conférences, d'entrevues entre chefs d'État, de négociations commerciales, d'audiences devant les tribunaux, etc

Le marché du travail

 

Des spécialités convoitées

Ingénierie, médecine, biologie, droit, finance, informatique, communication, ressources humaines... toutes les spécialités sont autant de créneaux porteurs pour le traducteur-interprète

Vers de nouveaux métiers

De nouveaux métiers sont en train de se développer avec l'explosion des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) : sous-titrage, doublage, traduction de SMS pour les télécommunications, de sites web..

Des besoins en hausse

Avec l'internationalisation des échanges, les besoins sont en hausse et touchent la majorité des entreprises (exportatrices, internationales), des grands organismes scientifiques, des laboratoires médicaux, des compagnies d'assurances, des cabinets d'avocats... Petit bémol : la fonction de traducteur-interprète est souvent externalisée et les postes salariés plus rares

Rémunération

Salaire du débutant

1900 euros brut par mois

Accès au métier

 

Pour devenir traducteur-interprète, il faut acquérir une compétence dans un domaine , maîtriser au moins 2 langues en plus de sa langue maternelle , vivre à l'étranger pour s'imprégner de la culture et... étudier car les formations se pensent aussi à l'international. À noter l'ESIT (Paris 3) et l'Institut catholique de Paris (ISIT) proposent également des formations en traduction et interprétariat.

Niveau bac + 5
  • Masters industrie de la langue et traduction spécialisée , métiers de la traduction et de la communication multilingue et multimédia , traduction professionnelle et spécialisée , traduction et interprétation...

Pour découvrir le contenu de ces formations, www.onisep.fr

Les chiffres clés

Vous souhaitez visualiser les principales informations et évolutions du métier en région

Activer l'outil

Les offres d'emploi

Consulter les offres d'emploi correspondantes

Voir les offres

Consulter la Météo de l'Emploi

Voir le site

Les formations

73 formations correspondent à ce métier

Voir les formations
Un conseil sur votre
évolution professionnelle ?
Numéro vert 0800 600 700 appel gratuit depuis un poste fixe